La « flexibilité » oui, mais pas à n’importe quel prix!

Aujourd’hui, je veux vous parler d’emploi ! Je suis diplômé depuis 2014 d’un DUT en Génie Mécanique et depuis je n’ai presque jamais travaillé dans mon domaine. En revanche,  je mentionne toujours dans mon CV mes compétences même si elle ne sont pas directement en lien avec le poste. Ainsi, tous mes employeurs savaient en m’embauchant que je suis concepteur mécanique, avec un bon niveau d’anglais et des connaissances poussées en informatique. Cependant, j’ai longtemps été payé au salaire minimum car personne ne prends les options dont il n’a pas besoin. Mes compétences, comme les options d’une voiture ne sont pas nécessaires, cependant elles procurent du confort. La différence entre la voiture du patron et moi, c’est que mes options je les garde même si il ne les achète pas. Ce qui conduit souvent à des abus.

Évidemment, si je fais le lien avec les options de voiture, c’est parce que nous cherchons à vendre les capacités que nous inscrivons sur nos CV. Pour ma part, j’ai toujours été payé au minimum légal. C’est à dire que mes employeurs ne jugeaient pas utile de valoriser mes compétences mais inévitablement j’étais toujours sollicité pour celles-ci. Ce qui m’amène à la flexibilité, c’est un sujet qui agite les débats depuis plusieurs années maintenant.

Pour ma part, je suis convaincu que le plus gros problème dans ces discussions, c’est l’ambiguïté d’un mot unique décrivant tout un courant sociétal. Pour les promoteurs du projet, il s’agit d’assurer l’évolutivité de la société et des entreprises en poussant chacun à élargir son horizon. Pour les gagne-petits qui m’ont employé jusque-là, ça veut dire m’en demander toujours plus pour le même prix. Je pense que la flexibilité peut être l’occasion de faire émerger un nouveau modèle social. Cependant, les choses ne se feront pas d’elles-mêmes et chacun devra prendre part aux débats ! De mon point de vue, il est important, afin de ne pas se faire pigeonner, que chacun questionne sa condition, ses ambitions et ses compétences.

Souvenez-vous que débattre c’est comprendre le point de vue d’autrui autant qu’exprimer le vôtre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s