Parce que je suis connu par mes amis pour être foutrement chiant sur le vocabulaire français, je vais donc vous parler de baladodiffusion !

« Balaquoi ? »

Aussi appelé podcast en anglophonie, il s’agit le plus souvent de contenu audio mais aussi parfois de vidéo. Cette technologie est basée sur le RSS, dont le principe est de s’abonner à un site internet afin de recevoir automatiquement les publications de celui-ci dès qu’elles sortent sans avoir besoin de surveiller vos sites web préférés. Le podcast donc c’est du contenu multimédia distribuer via le RSS. Si ces termes vous semblent familiers c’est parce que ces technos sont disponibles depuis plus de 10 ans ! Le RSS est disponible sur presque tous les sites publiant du contenu, c’est d’ailleurs ce que Google utilise pour vous fournir de l’actu sur votre Ordiphone et sur son portail d’actualité. Si comme moi vous souhaiter reprendre la main, trouvez-vous un agrégateur (j’utilise Flym, j’ai testé Feedly qui est très convivial) et entrez-y les liens de « Feed RSS » présents sur vos sites préférez ! Vous verrez donc au même endroit toutes les publications disponibles et le meilleur là-dedans, à moins d’ouvrir le lien du site vous échappez aux pubs ! Ensuite vous avez certainement entendu parler de « podcasts » à la radio car nombre d’entre-elles proposent d’écouter leurs émissions en différé par ce medium. C’est ainsi que je peux suivre « La Tête au Carré » de France Inter sans me soucier des horaires de diffusions et surtout sans zapper entre les radios. De plus le réel avantage pour moi réside dans la disponibilité de contenus souvent de qualité radiophonique mais réaliser par des amateurs et portant sur les sujets les plus divers. Je suis notamment des émissions telles que « ZQSD » ou « Podcast Sciences » portant réciproquement sur le jeu vidéo et la vulgarisation scientifique, toutes deux de très bonne qualité.

Mais ou pouvez-vous trouver tous ces contenus formidables ?

Sur les sites respectifs des équipes produisant ces émissions mais surtout sur Itunes. Il est important de rendre son bordel à César, car sans la plate-forme à la pomme entamée, ce médium aurait probablement touché un publique bien plus confidentiel. C’est d’ailleurs en référence aux Ipod que le terme podcast fut inventé. En cherchant sur Itunes ou avec les bons mots clefs dans votre moteur de recherche préféré, vous trouverez rapidement des organisations produisant des podcasts. Dans la sphère francophone je citerais notamment RadioKawa, FrenchSpin ou Geekzone. Ces structures produisant diverses émissions vous pouvez trouver de quoi vous occuper de longues heures.

Parce que je n’aime pas les pommes surtout quand elles sont entamées par quelqu’un d’autre, j’ai dans la poche un terminal avec un petit robot vert dedans. Il existe une foultitude d’applications pour profiter de vos émissions balado-diffusées, j’ai pour ma part choisi Podcast Addict car elle est relativement simple d’usage et surtout elle a l’avantage de proposer une fonction de recherche de podcasts très complète. Ainsi il est possible de consulter la liste des réseaux (radios, journaux, amateurs, etc) produisant du contenu et de sélectionner ce qui nous plait.

Essayez, laissez-vous tomber dans l’univers foisonnant du podcast, vous trouverez certainement du contenu traitant de vos centres d’intérêts. Depuis plus d’un an maintenant je consomme des émissions en balado sur mon téléphone car j’ai la chance de pouvoir travailler avec mes écouteurs sur les oreilles et ça a changé ma vie ! Croyez-le ou non mais si votre taff manque d’intérêt, écouter des émissions qui vous intéressent sauve votre journée et votre moral!

Pour finir parlons un peu du modèle économique de cet écosystème. Bien que le podcast et le RSS soit des technos relativement anciennes, le mode de financement est particulièrement moderne à mon sens. De nombreuses prods fonctionnent grâce au financement participatif via des plateformes telles que Patreon ou Tipeee. Le plus souvent les contenus sont accessibles gratuitement et les auditeurs peuvent ensuite choisir de soutenir en envoyant la sommes qu’ils désirent. Pour ma part, je donne entre 35€ et 40€ par mois, réparties entre mes podcasts préférés. Le meilleur exemple à mes yeux étant RadioKawa, car c’est une association dont les revus ne servent qu’à acheter du meilleur matériel ou organiser des émissions en publique. Exemplaire au niveau financier, cette asso publie mensuellement auprès de ses mécènes le détail de ses comptes.

Le podcast c’est très bon, mangez-en ! Et n’oubliez pas d’ajouter LesZandros à votre nouvel agrégateur RSS avec https://leszandros.wordpress.com/feed/.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s