Votre FAI trouve injuste de ne pas pouvoir exploiter commercialement vos données personnelles.

Selon le lobby des FAI étatsuniens, il est anormal de ne pas tirer de bénéfice de ce qu’ils savent de leurs consommateurs, alors que presque tous les autres acteurs exploitent ce modèle économique. Et si on en parle maintenant c’est parce que l’actuel président de la FCC (le régulateur des communications aux USA) est très copain avec les lobby sus-nommés mettant le status quo est péril.

Tout d’abord, il est important de comprendre ce qu’est l’internet. Si on se permet une petite trad’ rapide, Internet c’est un ensemble de réseaux (networks) qui sont reliés ensembles. Par exemple, votre boitier internet produit un réseau local sur lequel vous connectez vos terminaux via le Wi-Fi ou la bonne vieille connexion Ethernet des familles. Mais ce n’est pas tout ce réseau est aussi connecté à la ligne télécom de votre FAI (Fournisseur d’Accès Internet) vous êtes donc capable d’accéder à d’autres réseaux, comme celui de votre entreprise ou de vos amis.

Bien venons-en au sujet qui pique. Puisque vos échanges passent par leurs tuyaux, qu’est ce qui empêche votre FAI de regarder par-dessus votre épaule pendant que vous surfez sur internet ? Ou de conserver votre historique de consultation?

RIEN ! ou presque, les experts darkweb/bitcoins de TF1 vous ont déjà expliqué que si votre navigateur affiche un joli « https:// » vous êtes protégés sur internet. Evidemment, c’est incorrect et ça n’empêchera pas votre FAI de savoir que vous accédez régulièrement au site « https://lebonfap.com ». Votre FAI sait ou vous allez car c’est son boulot de permettre à votre appareil d’échanger des données avec le serveur du site, en revanche le https:// indique que cet échange est chiffré et donc le contenu est illisible (en théorie) pour les intermédiaires. Pour résumer, Free sait que je me connecte régulièrement à mon service de messagerie en ligne mais ne peut pas savoir ce que j’y fais.

Alors c’est cool, il n’y a pas de problème ?!

Pour le moment oui, car les utilisateurs sont protégés légalement, les FAI n’ont pas le droit de discriminer les contenus qui transitent sur leurs réseaux. Cependant si la neutralité du net devait être abolie, les FAI auraient le droit de bloquer ou limiter les échanges depuis votre appareil vers un site ou service de manière arbitraire. Par exemple, SFR/Numéricable aurait put faire le choix de bloquer Netflix ou de fortement limiter le débit de connexion afin de favoriser son service Zive l’année dernière, Orange pourrait faire le choix de brider Youtube pour favoriser Dailymotion. Là on est sur du récréatif et même si c’est chiant, c’est un moindre mal, imaginons que l’on soit abonnés chez un opérateur historique aux tarifs prohibitifs, celui-ci pourrait prendre le parti de limiter les accès vers les nouveaux arrivants beaucoup moins cher empêchant ainsi de faire les démarches en ligne pour changer d’opérateur.

Donc finalement c’est juste une histoire commerciale ?

Non plus car on peut aussi observer des dérives étatiques, la Turquie à bloquer l’accès au site Wikipédia depuis son territoire. La raison, c’est un article avec lequel le pouvoir en place n’est pas d’accord… Certains Etats autoritaires comme la Chine bloquent l’accès aux réseaux sociaux et aux média hors de leur influence afin de contenir les opposants.

Au pire on prend un VPN et puis c’est bon !

Là encore c’est compliqué dans certains cas, par exemple, en Chine seuls les VPN agréés par l’Etat sont autorisés (ça ne fait pas avancer le chmilblique) et en Russie les VPN sont tout simplement interdits ! Il va sans dire que dans ces modèles de démocratie et de liberté, les sanctions sont loin d’être bénignes.

De plus, un VPN voit passer tout votre trafique et il faut donc trouver un intermédiaire de confiance. Méfiez-vous particulièrement des services de VPN gratuits qui fleurissent partout sur le net, ceux-ci sont très souvent mal sécurisés ou se permettent de collecter tous vos données de navigations. Sachez enfin que la collecte de données n’est pas toujours à but commercial, les usages malveillants possibles sont légions (ingénierie sociale, usurpation d’identité, achats frauduleux, etc).

Internet a été conçu comme un réseau décentralisé et basé sur la confiance. Pourtant, le net actuel est partagé entre quelques géants dont les politiques souvent opaques sont très loin de l’altruisme. A l’heure actuelle, seules les associations d’utilisateurs et la loi protègent votre vie sur les réseaux. Gardez à l’esprit que vous êtes les premiers garants de vos droits qu’ils portent sur le réel ou le virtuel.

Pour allez plus loin, je vous invite à suivre La Quadrature du Net.

Publicités

Un commentaire sur « Vous devriez vous soucier de la Neutralité du Net ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s